Voici le témoignage d’une des agresseuses de Reims, minerve au cou et voix tremblante. Elle affirme être la première à se mettre en maillot au parc et déclare « je ne suis pas une extrémiste ».

Comments

comments

Catégorie:

Politique

Mots-clefs:

, , ,