En plein état d’urgence, les scènes de violence sans intervention de la police sont légion à Paris. Ce soir là, la fête de la musique bat son plein et la police est aux aguets. Cependant, cela n’empêchera malheureusement pas à cette jeune fille de se faire violemment frapper par un groupe de jeunes, même lorsqu’elle se retrouvera à terre.

Comments

comments